Trouvez votre crédit à la consommation

pretOn parle d’un crédit à la consommation lorsqu’une banque ou un établissement financier prête une somme d’argent à un particulier afin qu’il puisse financier les ventes de biens et service tel que les achats de biens d’électroménager ou de voiture.

Ce type de crédit s’oppose au crédit immobilier qui a pour but de financier l’achat d’un bien immobilier.

En France, une personne sur cinq faits recourt au crédit à la consommation pour acquérir un patrimoine durable.

Cette catégorie de crédit permet aux familles d’acquérir plus vite, sans besoins d’économiser, afin de s’équiper et de s’assurer à des besoins familiaux. Les banques ou les établissements financiers prêtent au regard du salaire de l’emprunteur.

Ainsi, elles évaluent leur capacité d’endettement, autrement dit, de savoir combien d’argent à crédit peut avoir le demandeur.

La banque offre alors différents types d’emprunts qui seront adaptés à la capacité de remboursement du client. Soit, ce dernier peut rembourser facilement, car il a un salaire intéressant, soit il remboursera lentement.

Dans le premier cas, le client adoptera pour un crédit qu’il peut rembourser rapidement et payer moins d’intérêt, mais avec des mensualités un peu plus élevées.

Dans l’autre cas, l’emprunt se porte sur des mensualités moins importantes, mais d’une durée beaucoup plus longue. On peut distinguer deux types de crédit à la consommation : le crédit affecté et le crédit non affecté.

Le crédit affecté

Un prêt affecté désigne une catégorie de crédit à la consommation accepté par un établissement financier ou une banque. Ce type de crédit rapide est destiné pour financier un bien ou un service déterminé, le plus souvent l’acquisition d’un équipement professionnel ou domestique.

La première caractéristique d’un crédit affecté est que les engagements vis-à-vis de la banque ne s’affectent qu’à la livraison du bien ou au commencement du service. En revanche, la destination de l’argent en prêt ne peut pas être changée, par conséquent, les fonds ne peuvent pas servir à financier autre chose que ce que concevait l’acte.

Lors d’un prêt affecté, le patrimoine concerné est souvent pris en garantie comme le gage sur voiture par exemple. La durée du prêt quant à elle se voit inférieure à la durée de vie probable du patrimoine.

Ces prêts sont en général proposés là où la vente du service ou du bien aura lieu. Le financement donné est d’une manière directe versé entre les mains du commerçant, sans passer par le compte du prêteur. Les banques accordent facilement les prêts affectés à un prêt personnel.

Cependant, il comporte un danger plus important pour le banquier, le taux sera ainsi plus élevé, ce qu’admet la réglementation par conséquent figure sur l’offre la description exacte du patrimoine ou du service acheté de même que les coordonnées du commerçant.

Contrairement au crédit affecté, le crédit non affecté est un crédit sans justificatif accordé à l’emprunteur dont il peut disposer librement. Il existe deux catégories de prêts non affectés : le prêt personnel rapide et le crédit renouvelable anciennement appelé crédits revolving. En partant de la définition du crédit non affecté, la principale caractéristique d’un prêt personnel est qu’il ne finance pas un achat précis.

Il s’agit d’un prêt pas cher accordé à un particulier pour une durée de quelques mois ou de quelques années, mais pas au-delà de sept ans. La banque ou l’établissement financier mettent à la disposition de l’emprunteur, après le délai du droit de rétraction, une somme d’argent que ce dernier remboursera en plusieurs mensualités.

Cette somme est destinée à financier un service ou un achat non prédéfini, mais à agréer à l’emprunteur de financier toutes les dépenses relatives à des biens de consommation non précis ou des services comme des frais médicaux ou des frais d’études.

Pratiquement, les fonds sont déposés sur le compte du débiteur qui en dispose comme il le veut. Quant au crédit renouvelable, il s’agit d’un type de crédit facile consistant à mettre à disposition d’un particulier une somme d’argent qu’il peut réutiliser au fur et à mesure de son remboursement pour financier des achats non prédéfinis.

Tout crédit à la consommation en ligne approuvé par un particulier profite des modalités du code de la consommation. Ce code fixe quelques règles relatives à la conclusion et surtout au contenu du contrat pour protéger le consommateur. Cette protection spécifique a été ratifiée par la loi Lagarde du 1er juillet 2010.

Actuellement, les indispensables mesures de protection sont les suivantes : délivrance d’une fiche d’information normalisée et obligation pour les établissements prêteurs d’analyser la solvabilité de l’emprunteur.

Cela doit s’accomplir avec la proclamation d’une fiche d’évaluation de cette solvabilité, la rémission de réflexion et droit de rétraction, droit de remboursement anticipé accompagné d’un paiement d’un dédommagement au créancier le cas échéant ainsi que les modalités de remboursement.

Ces dispositions se mettent à exécution à tous les prêts d’un montant maximum de 75 000 euros, aux découverts bancaires supérieurs d’un mois et aux prêts travaux dont la somme prêter est inférieure ou égale à 75 000 euros.

Par contre, ces lois protectrices ne se valident pas pour les demandes de prêts inférieurs à 200 euros, les découvertes bancaires d’un mois, les demandes sans fiche de paie ou sans document et les crédits à faible frais ou gratuit d’une durée inférieure à trois mois.

Où souscrire

Le crédit à la consommation sans justificatif est partagé par les banques et certains établissements dits spécialisés. Si les banques ou les établissements de prêt distribuent du prêt personnel moins cher, les établissements spécialisés quant à eux distribuent plutôt du crédit renouvelable et du crédit affecté urgent.

Ces derniers sont contrôlés et prouvés par les autorités bancaires et souvent rassemblés dans des affiliations professionnelles comme l’ASF et la FBF.

La caractéristique des crédits revolving et des crédits affectés est d’être souscrits particulièrement dans des entreprises commerciales et dans les sociétés de distribution telle que les grands magasins, les sociétés de vente par correspondance, les enseignes ou chez les constructeurs automobiles.

Quand vous souscrivez un crédit moins cher immédiat au sein de ces commerces, vous aurez à faire rarement à un professionnel de crédit, mais plutôt à un personnel de l’entreprise qui possède un intérêt commercial à vous mettre en rapport avec la banque ou l’établissement financier.